La police des

Montréalais


Michael John O’Connell

1905

 

Âge : 23 ans

Expérience : 5 mois

Date de l'événement : 1905-03-24

Les documents de l’enquête du coroner témoignent à l’effet que le constable Michael John O’Connell, du poste 9, s’est accidentellement électrocuté alors qu’il était en service, le 24 mars 1905, vers 13 heures.

Le constable Gonzague Savard, du poste 8, installe des lumières dans le poste 9, à la demande du chef de la police. Le constable Savard a travaillé comme électricien pendant quatre ans avant de joindre la Police de Montréal. Étant donné son expertise, les dirigeants lui demandent d’installer de l’éclairage électrique dans les postes de police. Il a ainsi installé l’électricité dans le poste 2. Le constable O’Connell lui prête main forte ce jour-là, lorsqu’il est frappé d’une violente décharge électrique et se met à crier. Cette décharge sera mortelle. L’enquête démontre qu’un fil de haute tension (2000 volts) pend du poteau à l’extérieur du poste de police et touche le fil qui alimente directement le building (52 volts). L’agent O’Connell était entré en service le 10 novembre 1904.


Ville de montréal