La police des

Montréalais


Benoît L’Écuyer

2002

Benoît L'écuyer

Expérience: 6ans, 8 mois

Date de l'événement: 2002-02-28

Le 28 février 2002, les agents Benoît L’Écuyer et Michel Bilodeau, indicatif d’appel 82-6 participent à une opération radar sur le côté sud du boulevard Crémazie, près du boulevard Pie-IX. À 10h04, ils tentent d’intercepter un véhicule circulant à haute vitesse sur la voie de service de l’autoroute 40, en direction est. Le conducteur refuse d’immobiliser son véhicule, mais est forcé de le faire à la suite d’une légère collision avec l’auto patrouille, à la hauteur du boulevard Ray-Lawson. Deux des occupants du véhicule prennent la fuite à pied en direction est, alors que le conducteur du véhicule enjambe le muret de séparation pour se retrouver sur l’autoroute métropolitaine, poursuivi par l’agent Benoît L’Écuyer. Il s’ensuit un échange de coups de feu entre le suspect et l’agent L’Écuyer, qui est atteint de plusieurs balles.

Malgré tous les efforts pour le réanimer déployés par son partenaire, l’agent Michel Bilodeau, et par plusieurs membres des services d’urgence et des citoyens accourus rapidement sur les lieux, le décès de l’agent L’Écuyer est constaté à 11h35 à l’hôpital Santa-Cabrini. L’agent Benoît L’Écuyer, 29 ans, à l’emploi du Service de la Ville de Montréal depuis le 30 janvier 1995, laisse dans le deuil son épouse et deux jeunes enfants.

Après une cavale de plusieurs jours, son meurtrier, Stéphane Boucher 24 ans, déjà recherché pour de nombreux vols qualifiés, a comparu sous des accusations d’homicide, au moment même des funérailles civique de l’agent L’Écuyer.


Ville de montréal