La police des

Montréalais


Formation

Le maître-chien et son compagnon doivent suivre une formation exigeante afin de pouvoir faire face efficacement aux situations qui leur seront confiées.

Au Québec, aucun corps de police ne fait former ses chiens par des institutions privées : la formation est toujours donnée par un corps de police de la province ou du Canada.

FORMATION DU MAÎTRE-CHIEN

Chacun des maîtres-chiens de l'unité doit remplir les exigences suivantes :

  • Posséder au moins une attestation niveau II en élevage/éducation canine, décernée parla Certification Cyno-ProfessionnelleCanadienne Itée
  • Avoir un minimum de 4 ans d’ancienneté au Service de police dela Villede Montréal (SPVM)
  • Avoir réussi toutes les étapes du processus de sélection ainsi que le programme de formation
  • Être membre de l’Association des maîtres de chiens policiers du Québec ainsi que de l’Association canadienne des maîtres de chiens policiers.

FORMATION DU CHIEN

Tous les chiens policiers du SPVM sont formés parla Sectionformation de l’unité canine du SPVM. Cette formation se déroule en 2 grandes étapes : d’abord en famille d’accueil, puis avec le maître-chien.

Formation en famille d’accueil

 

Les chiens commencent leur formation dès leur arrivée au Service, alors que, âgés de 8 à 10 semaines, ils sont placés dans une famille d’accueil membre du SPVM.

Ces familles d’accueil auront, par le jeu, à développer le potentiel du chiot en le socialisant et en le familiarisant avec les différents environnements :

  • bruit
  • escalier
  • surface glissante
  • endroit sombre
  • etc.

Vers l’âge de 8 mois, les chiens doivent passer des tests afin que soit évalué leur potentiel :

  • Évaluation de l’instinct de prédation, de jeu et de combativité
  • Évaluation de la familiarisation et de la socialisation
  • Test de courage

Les chiens retenus à cette étape retourneront dans leur famille d’accueil respective pour prendre de la maturité.

Formation avec le maître-chien

Vers l’âge d’un an et demi, le chien sera assigné à son nouveau maître pour commencer sa vraie formation de chien de police.

La formation de base pour un chien de gendarmerie est d’une durée moyenne de 18 semaines. Il faut rajouter à cela 5 autres semaines de spécialisation, pour la formation en matière de détection de stupéfiants, d’armes à feu ou d’explosifs.

Au cours de sa rigoureuse formation, le chien sera entraîné graduellement pour atteindre les standards requis dans chacune des disciplines, soit :

  • Dépistage
  • Recherche extérieure (toutes les formes)
  • Recherche en bâtiment
  • Détection
  • Obéissance
  • Désensibilisation aux coups de feu
  • Agilité
  • Protection et appréhension de suspects
  • Désensibilisation aux gaz chimiques

FORMATION DE L’ÉQUIPE CYNOPHILE

Lorsque le chien policier est opérationnel, il doit participer, avec son maître, à tous les programmes de perfectionnement requis par l’exercice de ses spécialités.

L’équipe doit également effectuer un programme d’entraînement quotidien nécessaire au maintien de la performance, et ce, tout au long de la carrière du chien.

L’équipe cynophile devra aussi se qualifier à une validation annuelle pour chacune des disciplines pour lesquelles elle a été entraînée.

Histoire

Une première unité canine a vu le jour à Montréal vers le milieu des années 60. À ses débuts, l’unité était constituée de 5 agents et de leur partenaire canin.

L’unité ne servait que rarement à des opérations policières, se consacrant davantage à des missions de relations publiques. La direction de l’époque avait donc décidé d’abolir l’unité, pour des raisons administratives, en 1972.

Projet-pilote en 1995

C’est en 1995, 23 ans après la disparition de l’unité canine, que l’utilisation des chiens réapparaît sous forme d’un projet-pilote qui s’avère un vif succès.

Aujourd’hui

L’unité canine est devenue permanente, au sein du Service de police, en 1996.

Chaque équipe cynophile participe annuellement, en moyenne, à 300 interventions de tous genres (dépistage, recherches extérieures, protection, appréhension de suspects, etc.) où elle utilise les compétences acquises dans ses disciplines de formation. À ces nombreuses interventions s’ajoutent l’enquête de routine, les patrouilles dans les métros, les parcs et les commerces, les visites d’écoles et des endroits cibles, etc. Bref, les équipes cynophiles sont toujours très actives!

Saviez vous que…

  • On évalue que l’odorat d’un chien est de 10 000 à 20 000 fois supérieur à celui de l’homme.
  • Tous les chiens opérationnels du SPVM habitent chez leur maître.
  • Pour 1 heure de recherche extérieure faite par un chien policier, il faudrait 30 policiers pour accomplir autant.
  • Les chiens sont insensibles au poivre de Cayenne et aux gaz chimiques employés par les services de police.
  • Les équipes cynophiles du SPVM ont comme secteur de patrouille toute l’île de Montréal.

Services offerts

Formation complète d’équipes cynophiles

  • Formation offerte aux corps policiers, à l’exception de certaines agences de sécurité privées, d’organismes provinciaux et fédéraux
  • Formateurs reconnus par l’École nationale de police du Québec (ENPQ) et par l’Association des maîtres de chiens policiers du Québec
  • Haut niveau d’expertise technique

Service de détection d’explosifs

  • Service offert aux corps policiers et aux organismes privés (agences de spectacles, groupes communautaires, aéroports)
  • Formateurs reconnus
  • Haut niveau d’expertise technique

Démonstration (agilité, protection, détection) et stands d’information

  • Service offert aux corps policiers, aux organismes privés et aux organisateurs d’expositions
  • Haut niveau d’expertise technique

Pour de plus amples informations, veuillez communiquer avec l’équipe de la commercialisation du Service de police dela Ville de Montréal.


Ville de montréal