La police des

Montréalais


Escouade canine

Unité canine

L'Unité canine du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) est formée de :

  • 11 maîtres-chiens
  • 11 chiens opérationnels
  • habituellement, entre 5 et 10 chiens placés en famille d’accueil

L’unité peut donc compter sur les services de 11 équipes cynophiles (maître et chien), parmi celles-ci, deux équipes sont spécifiquement affectées à travailler pour l’Unité métro.

Les chiens présentent chacun leur spécialité :

  • Chiens qui ont une formation de gendarmerie (patrouille, protection, etc.) avec spécialisation en détection de stupéfiants.
  • Chiens qui ont une formation spécialisée de recherche en bâtiment, avec spécialisation en détection d’explosifs.
  • Chiens qui ont une formation spécialisée en détection d’explosifs.

Rôles et responsabilités

L’Unité canine appuie les policiers du SPVM dans leurs enquêtes et leurs actions quotidiennes. Elle est ainsi appelée à servir dans des domaines d’intervention où ses spécialisations sont requises. L’Unité canine viendra aussi en appui à d’autres corps policier qui n’ont pas d’unité canine, par exemple, ou lors d’événement d’envergure, elle est aussi appelé à participer à des événements de nature médiatique, communautaire et culturelle (dans des écoles, des rencontres de citoyens ou des émissions de télévision) afin de promouvoir l’unité canine et le SPVM.

Les chiens de l’unité canine du SPVM ont été formés pour intervenir dans de nombreuses situations :

Détection de substances

  • Stupéfiants
  • Explosifs
  • Armes à feu

Recherche extérieure

  • Objets ayant servi à commettre un crime
  • Objets volés
  • Pièces à conviction
  • Armes à feu ou armes blanches

Recherche dans un bâtiment

  • Suspect caché
  • Personne disparue

Débusquement de personne

  • Personne disparue ou égarée
  • Suspect en fuite
  • Cadavre

Dépistage

  • Suspect en fuite
  • Personne disparue

Protection des policiers

  • Interventions à haut risque
  • Individu armé ou violent
  • Frappe policière (contrer les fuites)

Patrouille

  • Endroits criminogènes
  • Parcs et espaces verts
  • Stations de métro
  • Sites de grand rassemblement
  • Application du Code de la sécurité routière sur le territoire

Caractéristiques des chiens

Tous les chiens de l’unité canine du SPVM proviennent de quelques éleveurs réputés du 

Québec et, parfois, d’autres corps de police. Ils doivent répondre à des critères très précis, autant sur le plan physique que sur celui de leurs qualités.

Pour faire partie de l’escouade, les chiens choisis doivent démontrer de très bonnes aptitudes physiques et comportementales, telles que :

  • Parfaite santé
  • Agilité
  • Attirance vers l’humain et sociabilité
  • Courage, force et persévérance
  • Instinct de prédation, de jeu et de chasse

Le chien de gendarmerie doit pouvoir performer dans plusieurs disciplines totalement différentes, et ce, été comme hiver. Le berger allemand et le berger belge malinois sont des races de chiens qui possèdent cette diversité.

D’un gabarit situé généralement entre 25 et 35 kilos, les chiens sont choisis autant chez les mâles que chez les femelles. De préférence, les chiens arrivent au Service vers l’âge de 8 à 12 semaines, mais il est fréquent de se procurer des chiens plus vieux ou d’âge adulte.

Opérationnels vers l’âge moyen de 2 ou 3 ans, les chiens seront au travail pendant 5 ou 7 ans. Ils prendront donc une retraite bien méritée vers l’âge de 7 à 9 ans.


Ville de montréal