La police des

Montréalais

Accueil Trouver de l'information Règles de circulation pour automobilistes et motocyclistes

Règles de circulation pour automobilistes et motocyclistes

Le comportement sécuritaire des conducteurs demeure un élément essentiel à la prévention des collisions. En effet, le comportement des usagers de la route est en cause dans 80 % des collisions.

Règles de circulation pour un partage harmonieux de la route

  • Immobiliser son véhicule face à un feu rouge ou à un arrêt obligatoire
  • Face à un feu rouge ou à un feu jaune, immobiliser son véhicule avant le passage pour piétons, la ligne d'arrêt ou la ligne latérale de la chaussée
  • Immobiliser son véhicule pour permettre à un piéton engagé dans un passage pour piétons de traverser
  • Céder le passage aux piétons et aux cyclistes lors d'un virage à une intersection
  • Lors d’un virage à une intersection, le conducteur d’une automobile doit céder le passage à un cycliste qui continue tout droit 
  • Laisser suffisamment d'espace à un cycliste lors d'un dépassement
  • Avant d'ouvrir la portière d'un véhicule immobilisé, s'assurer de pouvoir le faire sans danger pour un cycliste
  • Ne pas croiser ou dépasser un autobus ou un minibus affecté au transport d'écoliers dont les feux intermittents ne sont pas éteints ou le signal d'arrêt obligatoire n'est pas escamoté (sauf s'il y a un terre-plein ou toute autre séparation physique surélevée)
  • Immobiliser son véhicule à plus de cinq mètres d'un autobus ou d'un minibus affecté au transport d'écoliers dont les feux intermittents sont en marche

Respecter le corridor de sécurité lorsqu'un véhicule d'urgence, de surveillance ou de dépannage est immobilisé après s'être assuré de pouvoir le faire sans danger

Questions fréquentes

Vrai ou Faux?

Lorsqu'un piéton s'engage dans un passage piétonnier situé entre deux intersections, l'automobiliste a la priorité.

Faux!

Si un panneau indique un passage piétonnier, le conducteur doit s’arrêter et laisser le piéton traverser.

 

Vrai ou Faux?

Lorsqu'un piéton s'engage dans un passage piétonnier situé à une intersection, l'automobiliste a la priorité.

 

Faux!

Le conducteur doit céder le passage au piéton engagé sur la chaussée avant de tourner.

Piétons, rappelez-vous que le conducteur d'un véhicule lourd n'a pas toujours conscience de la présence d'un piéton qui s'apprête à traverser. En raison de sa hauteur et de sa longueur, un véhicule lourd compte plusieurs angles morts qui empêchent souvent son conducteur de bien voir les piétons. 

Quoi faire?

Voici quelques éléments à observer pour vous assurer que votre conduite automobile demeure sécuritaire pour les autres comme pour vous-même :

Système Smith 

Ce système établit les règles élémentaires de la conduite automobile préventive. Par exemple, regarder haut et loin afin d'élargir le champ de vision, de mieux contrôler les imprévus, et de prévoir des manœuvres d'évitement.

Signalement des manœuvres

Le signalement des manœuvres est une action simple, mais souvent négligée par les conducteurs. Pourtant, l'utilisation des clignotants est d'une grande importance, puisqu'elle permet aux autres conducteurs de s'adapter à nos manœuvres. De plus, le Code de la sécurité routière oblige à signaler ses manœuvres, sous peine de recevoir une amende de 30 $ plus les frais.

Angles morts

Il faut toujours vérifier les angles morts après avoir signalé ses manœuvres, et avant de les effectuer. L'utilisation des miroirs latéraux n'est pas suffisante pour vérifier les angles morts. Prenez plutôt l'habitude de vous retourner pour les vérifier.

Ouverture des portières

Avant d’ouvrir votre portière d’auto, regardez dans votre rétroviseur !

Il ne s’agit pas seulement d’une règle de prudence, mais d’une règle obligatoire de circulation pour les automobilistes. En effet, l’article 430 du Code de la sécurité routière prévoit que tout conducteur ou passager ne peut ouvrir la portière d’un véhicule routier à moins de s’assurer qu’il peut le faire sans danger. Bien que cet article puisse couvrir plusieurs circonstances, il vise notamment à protéger les cyclistes.

Le défaut de se conformer à cette obligation constitue une infraction passible d’une amende de 200 $. Au-delà de cette amende, il est extrêmement important de porter attention à l’ouverture de la portière d’un véhicule compte tenu des conséquences importantes que ce geste peut entraîner envers la sécurité de certains usagers.

Perception possible et réelle

En conduite automobile, il existe un principe différenciant la perception possible de la perception réelle. Ainsi, il ne faut rien prendre pour acquis et toujours valider sa perception afin de s'assurer qu'aucun danger ne puisse nous surprendre.

Courtoisie

Les règles de courtoisie et de civisme sont très appréciées de tous : automobilistes, piétons et cyclistes. 

Infractions et pénalités

Article

Description de l’infraction

Pénalités, plus frais applicables

Points d’inaptitude

 

359

Conducteur d'un véhicule qui, face à un feu rouge, ne l’a pas immobilisé :

  • avant la ligne d'arrêt
  • avant la ligne latérale de l'autre chaussée
  • avant le passage pour piétons

 

100 $

3

361

Conducteur d'un véhicule qui, face à un feu jaune, ne l’a pas immobilisé :

  • avant la ligne d'arrêt
  • avant la ligne latérale de l'autre chaussée
  • avant le passage pour piétons

 

60 $

 

368

Conducteur d'un véhicule qui, face à un panneau d’arrêt, ne l'a pas immobilisé avant le panneau

 

100 $

3

410

Conducteur d'un véhicule qui n'a pas immobilisé son véhicule pour permettre à un piéton engagé dans un passage pour piétons de pouvoir traverser

100 $

 

349

Conducteur d’un véhicule effectuant un virage à une intersection qui ne cède pas le passage aux piétons et aux cyclistes

100 $

2

341

Conducteur d’un véhicule dépassant une bicyclette à l’intérieur de la même voie de circulation sans avoir un espace suffisant pour dépasser sans danger (1 m dans une zone de 50 km/h et moins de 1,5 m dans une zone de plus de 50 km/h)

200 $

2

430

Conducteur ou passager ayant ouvert une  portière d’un véhicule immobilisé sans s’assurer qu’il peut effectuer cette manœuvre sans danger

200 $

 

460

Conducteur d’un véhicule croisant ou dépassant un autobus ou un minibus affecté au transport d’écoliers dont :

  • Les feux rouges intermittents ne sont pas éteints
  • Le signal d’arrêt obligatoire n’est pas escamoté

200 $

9

460

 

 

 

Ne pas immobiliser son véhicule à plus de5 mètresd’un autobus ou d’un minibus affecté au transport d’écoliers dont :

  • Les feux rouges intermittents sont en marche
  • Le signal d’arrêt obligatoire est en usage

 

200 $

9


Ville de montréal