La police des

Montréalais


Dénonciations d’agressions sexuelles : bilan et fermeture de la ligne téléphonique temporaire

06 novembre 2017

Montréal, le 6 novembre 2017. - Le récent mouvement de dénonciations d'agressions sexuelles et, plus largement, d'actes à caractère sexuel a pris énormément d'ampleur au mois d'octobre dernier. Pour faire face à cette vague de dénonciations, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) avait mis en place, le 19 octobre dernier, un moyen supplémentaire pour porter plainte avec la mise en service d'une ligne téléphonique temporaire. Or, comme le nombre d'appels a connu une importante baisse depuis la dernière semaine, le Service mettra fin à la ligne téléphonique à compter d'aujourd'hui, 17 h.

Toutefois, le SPVM tient à rappeler que si vous êtes victime d'une agression sexuelle, il est important de dénoncer. En situation d'urgence, il faut contacter immédiatement le 911. Pour signaler un événement, vous pouvez également vous présenter à votre poste de quartier ou à votre service de police local.

Bilan de la ligne téléphonique
Le total du nombre d’appels reçus pour la période du 19 octobre au 6 novembre 2017 est de 463 appels. De ce nombre, 98 appels ont résulté en ouvertures de dossiers d'agressions sexuelles, 10 appels étaient des informations en lien avec des agressions sexuelles sans être liées à des infractions criminelles, 295 étaient des informations non criminelles et 34 dénonciations ont été transmises à d'autres services policiers. De plus, dans les postes de quartier du SPVM, 26 rapports ont été remplis à la suite de dénonciations d'agressions sexuelles faites sur place.

Si vous êtes victime d'une agression sexuelle, dénoncez à votre service de police.

- 30 -

Pour information :
Section des relations médias
Service des communications
Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) 
514 280-2015


Ville de montréal