La police des

Montréalais

Accueil Personnes recherchées Meurtres non résolus Catherine DAVIAU

Catherine DAVIAU

Meurtre non résolu

Photo : Catherine DAVIAU

Date de l’événement 11 décembre 2008 
Nom DAVIAU 
Prénom Catherine 
Âge 26 
Description de l’événement Catherine Daviau, 26 ans, demeurait seule. Elle a été agressée sexuellement puis assassinée à l’intérieur de sa résidence. Le suspect a par la suite mis le feu à la résidence avant de la quitter. Les pompiers se sont présentés sur les lieux et ont découvert le corps de la victime. 
Description de la personne Femme mince aux cheveux blonde/châtains 
Numéro de dossier 44-081211-035 
Images
Photo : Catherine DAVIAU Photo : Catherine DAVIAU Photo : Catherine DAVIAU Photo : Catherine DAVIAU Photo : Catherine DAVIAU

Information complémentaire

 

25e homicide de 2008 au SPVM

Jeudi 11 décembre 2008, Catherine DAVIAU 26 ans, une jeune femme sans histoire fut retrouvée sans vie dans son appartement du quartier Rosemont lors d'une intervention du service des incendies de Montréal à son domicile situé sur la 5e Avenue à la suite d'un appel au « 911 » d’un voisin qui avait constaté l’incendie.

À la suite à la découverte du corps, les pompiers de Montréal ont fait appel au SPVM. Lors de la couverture de scène, les policiers ont rapidement constaté que la jeune femme avait été victime d’un meurtre. Catherine DAVIAU fut retrouvée sur le lit de sa chambre, elle portait des marques de violence. Les enquêteurs de la section Crimes Majeurs du SPVM soupçonnent que l’agresseur ait allumé l’incendie pour masquer son crime.

Lors de l’enquête, les policiers ont appris que ce jour-là Catherine DAVIAU avait travaillé toute la journée dans une compagnie de l’ouest de l’île de Montréal comme elle le fait depuis quelques années. Après son quart de travail soit vers 16 h 30 elle a quitté son travail pour revenir chez elle en véhicule en empruntant l’autoroute 40 direction Est. Étant  donné la lourdeur de la circulation ce jour-là, les policiers estiment qu’elle serait arrivée chez elle environ une heure plus tard. L’enquête révèle également que la victime avait utilisé son appareil cellulaire un peu après 17 h 30 pour communiquer avec une connaissance.

Un voisin a appelé le « 911 » vers 19 h 07. À l’arrivée des pompiers toutes les issues étaient bien fermées et verrouillées ce qui laisse supposer que la victime a laissé entrer son agresseur et qu’il n’y avait pas eu d’effraction.

Étant donné l’arrivée probable de la victime à son domicile et l’heure de l’appel au « 911 », la fenêtre d’opportunité de l’agresseur était d’un peu  plus d’une heure.

Dans le cadre de l’enquête du SPVM depuis plusieurs années, la famille, les voisins, les amis et les connaissances Catherine DAVIAU furent rencontrés par les policiers, mais, à ce jour aucune piste d’enquête solide ne fut identifiée afin d’élucider le meurtre gratuit de cette jeune femme sans histoire, agressée sauvagement, à l’intérieur de son domicile du quartier Rosemont.

Par cette démarche le SPVM demande l’assistance du public dans le but d’identifier l’auteur de ce crime violent. Toute personne ayant des informations est priée de communiquer avec le SPVM, soit en composant le 911, en se rendant dans un poste de quartier, en passant par notre site internet ou, de façon anonyme, en contactant Info-Crime Montréal. Chaque information reçue sera traitée et analysée. Le dossier demeurera ouvert tant qu’il ne sera pas résolu.        


Comment nous aider :

Si vous avez des informations concernant ce cas, veuillez cliquez ici pour nous écrire.

Pour transmettre de l’information de manière confidentielle et rester anonyme :
INFO-CRIME MONTRÉAL
514 393-1133

N’hésitez pas à partager cette information via les réseaux sociaux.




Ville de montréal