La police des

Montréalais


Victime d’un acte criminel

Si vous êtes victime d’un acte criminel, vous pouvez dénoncer la situation.

À ce moment et en fonction de l’urgence, vous pouvez demander l’assistance des policiers via le 911 (urgence) ou vous présenter au poste de quartier le plus près. Certaines plaintes peuvent aussi être effectuées par Internet.

Après la prise d’information et la validation de l’événement par les policiers, un rapport de police sera rédigé. Ce rapport sera ensuite envoyé au centre d’enquête concerné, où il sera analysé par le contrôleur. Suite à cette analyse, la plainte sera classée « Enquête à poursuivre » ou « Enquête ultérieure non recommandée ».

Enquête à poursuivre

L’enquête est dite « à poursuivre » lorsque la recherche d’éléments de preuves aura permis d’envisager l’identification de l’auteur ou des auteurs du crime. Dans ce cas, votre dossier est transmis à un enquêteur de l’unité concernée, qui poursuivra l’enquête et procédera à d’autres vérifications. Votre coopération est essentielle au dénouement de cette enquête.

Enquête ultérieure non recommandée

Si la recherche d’indices ou de témoins ne permet pas d’identifier le responsable ou les responsables du délit, votre dossier demeurera inactif, car, pour le moment, rien ne permet de le résoudre. Soyez assuré que, malgré le fait que votre dossier soit inactif, tous les éléments sont traités et analysés. Il est possible que votre dossier soit traité dans le cadre d’une enquête dite « par concentration ». Il s’agit d’une enquête regroupant plusieurs crimes qui s’apparentent à votre dossier et où tous les indices sont rassemblés et examinés afin d’augmenter les chances de résoudre ces crimes.

Par conséquent, si de nouveaux éléments permettent de poursuivre l’enquête, votre dossier sera immédiatement réactivé.

Quel que soit son classement, votre dossier demeure tout aussi important.


Ville de montréal