La police des

Montréalais


La formation


Entraînement

Le cavalier et son cheval doivent suivre un entraînement rigoureux et réussir des examens précis afin de pouvoir circuler en toute sécurité sur le territoire de l’île de Montréal.

Formation du cavalier

Pour accéder à la fonction de patrouilleur cavalier, un policier du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) doit réussir :

  • l’examen niveau 3 en équitation classique;
  • un test d’aptitudes physiques;
  • un test équestre;
  • une entrevue.

Les cavaliers s’entraînent régulièrement avec leur monture. Cet entraînement couvre les aspects suivants :

  • mise en selle;
  • désensibilisation des chevaux (pancartes, ballons, bruit, musique, drapeaux, etc.);
  • travail en formation (équipes de 2, de 4 ou en ligne);
  • Contrôle de foule avec le GI et les vélos.

Formation du cheval

Lorsqu’un nouveau cheval arrive à l’écurie, il subit une période d’essai (dont la durée est de 15 jours) pour vérifier ses aptitudes en milieu urbain et son comportement au sein de l’écurie.

Sa formation débute dès son arrivée. Elle est orientée en fonction de ses forces et faiblesses, et couvre les aspects suivants :

  • tolérance aux bruits, aux véhicules, aux gens, aux objets statiques et en mouvement;
  • interventions en contrôle de foule.

Le cheval sera en apprentissage tout au long de sa carrière. C'est en fonction de son rendement et de sa performance qu'il sera gardé ou exclu de la cavalerie. Comme c’est un animal imprévisible, un tempérament calme est primordial.

 

Ville de montréal