La police des

Montréalais


Santé mentale

Les phénomènes associés aux troubles mentaux et le stress de plus en plus présent dans la vie quotidienne ont multiplié les situations de crise au sein de la population où l’intervention policière est requise. Le SPVM reçoit annuellement un nombre élevé d’appels concernant des personnes en crise. Ainsi, l’organisation a mis en place de nombreuses mesures pour d’améliorer les modes d’intervention afin qu’ils soient mieux adaptés à cette problématique.

RIC

La formation RIC (réponses en intervention de crise) allie théories et méthodes d’intervention afin de permettre aux policiers de développer une meilleure compréhension des crises humaines et des méthodes pour intervenir auprès des personnes en situation de crise. Elle vise également à réduire les blessures potentielles pour les personnes et les policiers en plus d’accroitre l’efficacité des interventions et de réduire le nombre d’appels répétitifs.

Le policier formé est ainsi en mesure d’intervenir directement avec une personne en crise, de conseiller et de soutenir des policiers dans les démarches à suivre. Il peut également, à la demande d’un commandant de scène, conseiller les personnes sur le terrain à propos des meilleures pratiques à mettre en application. De plus, il agit comme personne-ressource auprès de ses collègues pour toute question liée à une intervention auprès d’une personne mentalement perturbée. Lorsqu’ils n’ont pas à intervenir auprès de personnes en crise, ces patrouilleurs poursuivent leur travail habituel.

ÉSUP

L’équipe de soutien aux urgences psychosociales (ÉSUP) est composée de policiers du SPVM et d’intervenants sociaux du CSSS Jeanne-Mance qui patrouillent en équipe mixte et interviennent directement en première ligne auprès de personnes en situation de crise ou perturbées mentalement.

L’équipe est en service 7 soirs sur 7, tous les jours de l’année depuis le 6 juin 2012, et est répartie par la Sectioncentre de communications opérationnelles (SCCO), c’est-à-dire par les répartiteurs du 911 qui reçoivent un appel de détresse ou est tout simplement appelée par des policiers en coopération, sur les lieux d’un appel concernant un problème de santé mentale.


Ville de montréal