La police des

Montréalais


Agressions sexuelles à l’endroit d’une adolescente vulnérable : Le SPVM recherche des victimes potentielles d’Erik Branz

24 octobre 2017

Montréal, le 24 octobre 2017 - L’Unité exploitation sexuelle, volet pornographie juvénile et leurre de la Section des crimes majeurs du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), a procédé à l’arrestation d’Erik Branz, 46 ans, le 12 octobre dernier en lien avec un cas de production de pornographie juvénile et d’agressions sexuelles à l’endroit d’une personne vulnérable (déficience intellectuelle sévère). Les enquêteurs ont des raisons de croire qu’il aurait pu faire d’autres victimes.

Au départ, une enquête avait été ouverte en mai 2017 par le Service partagé des enquêtes Ouest concernant des plaintes de voyeurisme impliquant Erik Branz. Cette enquête avait mené à la saisie de matériel informatique appartenant au suspect dans lequel les enquêteurs de l’Unité exploitation sexuelle ont découvert des images considérées comme de la pornographie juvénile. Ces derniers ont poussé leurs démarches plus loin et trouvé des images d’une agression sexuelle qui n’avait pas été rapportée auparavant. L'expertise et les efforts de ces enquêteurs ont permis de retrouver la victime de cette agression et de confirmer l’implication d’Erik Branz dans ce nouveau délit.

Modus operandi
Le suspect travaillait comme laveur de vitres. Lors de l’exécution des travaux de lavage dans la résidence privée de la victime, il en profitait pour l’agresser sexuellement tout en filmant ses gestes. 

La victime était adolescente lorsque les agressions ont débuté. Les enquêteurs affirment que les crimes reprochés auraient pu avoir été commis entre mai 2010 et octobre 2017. Ces derniers ont des raisons de croire que le suspect aurait pu faire d’autres victimes dans le secteur du centre ouest de l'île de Montréal.  

Erik Branz est un homme âgé de 46 ans. Il a un teint pâle. Il mesure 1,75 m (5’9’’) et pèse 68 kg (150 lb). Il a les cheveux bruns et le front dégarni. Il s'exprime en anglais.

Le suspect a comparu le 13 octobre et est demeuré détenu en attendant son retour en Cour.

Toute personne qui aurait été victime ou qui connaît quelqu’un qui aurait pu être victime d’Erik Branz est invitée à se rendre au poste de police de son quartier ou à communiquer avec le 911 afin de déposer une plainte officielle.

-30-

Source : 
Relationniste en devoir
Section des relations médias
Service des communications
Service de police de la Ville de Montréal (SPVM)
514-280-2777


Ville de montréal