La police des

Montréalais


À la rencontre des aînés vivant seuls et des personnes vulnérables : bilan du porte-à-porte mené par le PDQ 35

12 septembre 2017

Le PDQ 35 a terminé son opération de porte-à-porte dans les secteurs du quartier de la Petite-Patrie où l’on recense une grande population de gens aînés vivant seuls. Cette initiative, menée pour une troisième année consécutive, s’inscrit dans le cadre du plan d'action de la Table intersectorielle AMI (Abus – Maltraitance – Isolement) des aînés qui regroupe un ensemble de partenaires locaux dont le PDQ 35. Cette démarche a pour but de lutter contre l'isolement des aînés et de faciliter l'accès aux services des personnes dans le besoin. Les visites ont été effectuées par les agentes sociocommunautaires du PDQ 35 accompagnées de cadets policiers.

Au cours des trois derniers étés, les agentes sociocommunautaires du PDQ 35 et des cadets policiers ont cogné à plus de 3100 portes et rencontré quelque 1300 personnes aînées.  Lors de ces rencontres, les policiers leurs ont fourni de l’information sur les différentes ressources disponibles et conseils de prévention; fait de la sensibilisation sur les abus et ont remis à plusieurs des cache-monnaies.

L’équipe du PDQ 35 profitait également de ces rencontres personnalisées pour repérer des personnes victimes d’abus ou ayant besoin de soutien. En tout, les policiers ont référé 69 personnes au CLSC de La Petite-Patrie. Le référencement se fait sur une base volontaire et permet au CLSC de faire une évaluation des besoins avec la personne et de lui offrir certains services tels que soins infirmiers, soutien psychosocial, assistance aux activités domestiques. .

Les policiers du PDQ 35 rappellent aux victimes d’abus ou de maltraitance de ne pas hésiter à communiquer avec le poste de quartier ou encore avec le 911, s’il y a urgence.


Ville de montréal