Logo du SPVM (Service de police de la Ville de Montréal)

Logo du SPVM (Service de police de la Ville de Montréal)


Imprimer cette pageEnvoyer par courriel

Vous êtes ici : Accueil » Sécurité routière » Métier policier » Agent de stationnement

Agent de stationnement

Entretien avec Caroline Monette

agent de stationnement

 

Pourquoi avez-vous choisi d'être agente de stationnement?

Au début des années 90, j'étais à l'emploi de la Ville de Montréal à titre de coordonnatrice des services de loisirs. C'est en 1995 que mon changement de carrière a eu lieu. Comme je suis une personne aimant le plein air et le lien constant avec les citoyens, je voulais retrouver ces deux facteurs dans mon prochain emploi. Mon choix s'est arrêté sur le métier d'agente de stationnement, qui me permettait de travailler à l'extérieur, de bouger continuellement et d'offrir un service aux citoyens. L'autonomie que l'on m'offrait sur la route était aussi très intéressante.  

Au quotidien, qu'est-ce que vous préférez faire?

Répondre aux questions des gens, leur fournir des éclaircissements sur la réglementation et leur apporter mon aide de quelque façon que ce soit.

Et que trouvez-vous le plus difficile?

Il m'est arrivé à plusieurs reprises de voir des gens pleurer en me suppliant d'annuler leur contravention et de sentir, en quelque sorte, leur désarroi.

Quel est votre plus grand défi?

De toujours faire ressortir le côté positif de mon travail auprès des citoyens et de leur démontrer que notre rôle n'est pas seulement punitif, qu'il est essentiel à Montréal. Je cherche toujours à le faire, même lors d'entrevues accordées aux médias.

Quelle est la réalisation dont vous êtes le plus fière?

D'avoir mis sur pied des stands d'information à l'occasion de plusieurs événements comme Le Salon international de l'auto de Montréal, la Semaine de la prévention, la Semaine de la police, etc. Les citoyens pouvaient en profiter pour discuter avec nous de notre travail et de plusieurs questionnements reliés à la réglementation du stationnement. J'ai attribué à ces stands le nom de « notre petite section de prévention ».

Quelle est la qualité principale nécessaire pour bien réaliser votre travail?

Je crois qu'un bon sens du jugement fait sans aucun doute partie des qualités principales d'un agent de stationnement. Tous les jours, je dois faire face à différentes situations. Par exemple, des situations d'urgence pour venir en aide aux citoyens, ou bien pour désamorcer une situation tendue avec une clientèle variée. Et il ne faut  surtout pas oublier de toujours donner un bon service aux citoyens. Comme représentante de mon employeur, je me dois d'intervenir efficacement dans le respect de moi-même et dans celui du citoyen.  

Considérez-vous que votre travail comporte des éléments de danger?

Effectivement, dans notre quotidien, il n'est pas rare de rencontrer des gens mécontents et même très agressifs. Par contre, il est de notre devoir de savoir bien maîtriser la situation. Grâce à une formation appelée « Prévention et interventions auprès de la clientèle ayant des comportements agressifs », il est beaucoup plus facile d'appliquer des techniques de communication et d'intervention auprès de personnes en état de crise à cause de contraventions ou d'autres tâches inhérentes à notre emploi. 

 

 

Pour en savoir +

Rôle de l'agent de stationnement

Info en alternance

Carte des postes de quartier

» Trouvez votre PDQ «

Logo Montréal

©2004-2014, Tous droits réservés. Service de police de la Ville de Montréal | Avis légal
Ce site est optimisé pour une résolution d'écran de 1280 x 1024 pixels.